Version PDF

COVID-19

14 mai 2020

Recommandations pour la prise en charge des cancers du sein pendant la pandémie de COVID-19

M. DEKER, Paris

C. Mathelin et I. Nisand rappellent les recommandations du Collège national des gynécologues et obstétriciens et du groupe de travail de Nice-Saint Paul de Vence, auxquelles se sont associées plusieurs autres sociétés savantes, concernant la prise en charge médico-chirurgicale des personnes atteintes de cancer du sein. Ces recommandations visent à éviter toute perte de chance concernant l’évolution carcinologique et à protéger les patientes du risque d’infection, ce qui nécessite de modifier les modalités et la temporalité du parcours de soins.

Les programmes de dépistage organisé sont supendus pendant la pandémie. En cas de symptôme mammaire, les femmes doivent pouvoir accéder aux examens d’imagerie. À l’issue de ce bilan, les lésions ACR5, ACR4 et ACR3 devront être explorées. Si nécessaire, le complément de bilan loco-régional sera réalisé en limitant le nombre de passages dans les services d’imagerie. Les RCP doivent être maintenues mais allégées. Les options thérapeutiques nécessitant moins de passages à l’hôpital sont à privilégier, à efficacité équivalente (administration à domicile, schéma toutes les 3 semaines, voie orale, hypofractionnement de la radiothérapie). Le téléconsultations et les consultations téléphoniques sont à privilégier. Tous les actes de chirurgie reconstructrice secondaire, de même que les chirurgies pour lésions bénignes ou frontières, doivent être différés. L’examen extemporané ne doit être réalisé qu’en cas de nécessité absolue. On privilégie la chirurgie ambulatoire. En cas de mastectomie, une reconstruction mammaire immédiate par prothèse/expandeur est possible. Chez les femmes à risque de complications élevé ayant un cancer invasif lentement évolutif et hormonodépendant, une hormonothérapie première peut être proposée afin de décaler le geste chirurgical. Le CNGOF souhaite mettre en place un recueil de données sur la prise en charge des patientes pendant la période de pandémie afin d’analyser l’impact des modifications de traitement et du parcours de soins.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité