Version PDF

Dermatologie

14 mai 2020

Mélanome stade 3 : une survie sans progression prolongée en cas d’effets secondaires immuns

Eggermont AMM et coll. JAMA Oncol 2020 Jan 2

-

L’essai EORTC 1325/KEYNOTE-054 a analysé la survie sans progression (SSP) de patients atteints de mélanome de stade III, traités par pembrolizumab ou placebo dans l'objectif d'étudier l’association entre survenue d'effets secondaires de nature immunologique (irAE pour Immune-Related Adverse Events) et SSP, ainsi que l’impact du genre du patient et d’une corticothérapie systémique. Cet essai a mis en évidence, dans le groupe actif, une réduction significative des décès et des rechutes après survenue d’un irAE, en comparaison des malades n’ayant pas présenté d’irAE ou de survenue antérieure. Cette association a été observée tant chez les hommes que chez les femmes. Elle n’a pas été constatée sous placebo. Ce type de résultats avait déjà été rapporté dans des études précédentes, avec diverses immunothérapies avec blocage des points de contrôle immunitaire, tant dans le mélanome que dans le cancer du poumon à un stade avancé.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité