Version PDF

Dermatologie

14 mai 2020

Performances de l'IRM pour le diagnostic des tumeurs lipomateuses profondes

Cairncross L et coll. BJS 2019 ;106 : 1794-9.

-

Cette étude rétrospective porte sur 248 patients (141 hommes) ayant été opérés pour tumeurs lipomateuses profondes du tronc ou des membres affirmées par l’imagerie de résonance magnétique (IRM). Les 248 tumeurs se décomposaient en 167 lipomes (2/3) et 81 tumeurs lipomateuses atypiques (TLA). La performance de l’IRM pour donner un diagnostic exact a été la suivante : sensibilité 90 %, spécificité 52 %, valeurs prédictives positive et négative de 47 et 91 %, exactitude 64 %. Par ailleurs, les résultats ont montré qu'un diagnostic par IRM de lipome ailleurs que sur les membres inférieurs élimine à 95 % une TLA. Au total, les lipomes représentent 70 % des tumeurs lipomateuses profondes. On peut être rassuré si leur taille est < 5 cm, leur siège ailleurs que sur les membres inférieurs, et que l’IRM ne montre ni hétérogénéité du tissu adipeux ni présence de cloisons épaisses.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité