Version PDF

Cancérologie générale

19 juin 2020

Carcinome lobulaire infiltrant subtil

Stéphanie COHEN-ZARADE, Cécile FARGES, Radiologues

Nous voyons une patiente de 65 ans en dépistage individuel. Elle est ménopausée sans THS, n’a pas d’antécédent mammaire familial ou personnel significatif. L’examen clinique est normal.

Sur la mammographie, les seins sont peu denses, de type A (< 25 % de tissu glandulaire). À l’union des quadrants internes gauches , on constate une formation peu dense centimétrique traversée de graisse, asymétrique par rapport au côté droit. La comparaison avec les mammographies antérieures authentifie l’apparition de cette densité. Après la ménopause sans THS, une densité fibroglandulaire ne peut pas apparaître. La patiente est réticente à la réalisation d’une échographie complémentaire. Elle finit par l’accepter. L’échographie retrouve une formation atypique, hypoéchogène, de forme irrégulière, de 7 mm, concordante avec la mammographie. Pas de vascularisation interne décelable. La dureté en élastographie est importante (160 kPa). La biopsie sous échographie met en évidence un carcinome lobulaire infiltrant de grade 2. Ce dossier illustre l’importance des mammographies com - paratives, y compris (voire encore davantage) dans un sein peu dense. L’asymétrie gauche/droite et l’apparition de la densité ont permis la détection de l’anomalie, confirmée en to mosynthèse. Un logiciel d’intelligence artificielle (utilisé a posteriori) a échoué à diagnostiquer ce cancer. C’est l’échographie dans ce dossier qui permet de caractériser l’image comme réellement suspecte. Les patientes ne comprennent pas toujours l’intérêt de cet examen, qui n’est pas pris en charge à 100 % en dépistage organisé. Il est important que soit mentionné sur l’ordonnance d’une mammographie « +/- échographie », et que l’intérêt en soit expliqué aux patientes en amont. Mammographie comparative oblique en 2019. Mammographie comparative de face en 2019. Tomosynthèse de face, zoom. Mammographie de face gauche en 2017. Échographie en 2019. Biopsie, aiguille en vue axiale dans la lésion. Publié dans Gynécologie Pratique

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité