Version PDF

Actualités

22 oct 2020

Les colorations de cheveux, le risque n'est pas totalement nul

Zhang Y et al. BMJ 2020 ; 370 : m2942.

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence de l’OMS, a récemment classé les colorants pour cheveux comme étant cancérigènes (groupe 2A) dans le cadre d’une exposition professionnelle.

L’exposition liée à un usage personnel était quant à elle estimée comme "non classifiable" (groupe 3). Une équipe états-unienne a analysé les données de plus de 117 000 participantes à la Nurses’ Health Study, suivies pendant 36 ans afin de préciser les risques d’une utilisation personnelle des colorations permanentes. Il n’a pas été observé d’augmentation du risque de la plupart des types de cancers, ni de la mortalité en rapport avec le cancer. Toutefois, le risque est légèrement augmenté pour le carcinome basocellulaire de la peau, ainsi que pour le cancer du sein non hormono-dépendant et le cancer de l’ovaire mais de façon non significative.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité