Version PDF

Actualités

23 nov 2020

Cancer du sein : un dépistage radiologique annuel permet de réduire la mortalité de 25 %

Duffy SW et al. Lancet Oncol 2020 ; 21 : 1165-72.

Une étude randomisée contrôlée britannique « The UK Age Trial » débutée en 1990, a évalué l'intérêt d'un examen mammographique annuel chez des femmes entre 40 et 50 ans.

L'objectif primaire de l'étude était l'évaluation de la mortalité liée aux cancers du sein diagnostiqués durant la période d'intervention dans les 2 groupes constitués, groupe mammographie annuelle jusqu'à l'âge de 48 ans et groupe témoin. À la fin de la période de suivi (février 2017), 7 % des femmes de l'ensemble des deux groupes étaient décédées d'un cancer du sein diagnostiqué durant la période d'intervention. À 10 ans de suivi, la mortalité due au cancer du sein était significativement plus basse dans le groupe mammographie que dans le groupe témoin : Risque relatif RR 0,75 (intervalle de confiance IC à 95 % 0,58-0,97) p = 0,029. Mais au-delà de 10 ans de suivi la différence était non significative : RR 0,98 (IC 95 % 0,79-1,22) p = 0,86. Il en était de même à la fin du suivi : RR 0,88 (IC 0,74-1,03) p = 0,13.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité