Version PDF

Actualités

23 nov 2020

Cancers épidermoïdes cutanés : peut-être y a-t-il intérêt à une supplémentation en vitamine A ?

Kim J et coll. JAMA Dermatol 2019 ; 155(11) : 1260-8.

Au cours des vingt dernières années, l’incidence des cancers épidermoïdes cutanés (CEC) a augmenté.

Des rétinoïdes de synthèse ont été proposés dans la prévention des cancers cutanés chez les sujets à haut risque, avec des résultats variables. Des dermato-oncologues américains ont revu les données de 2 vastes études épidémiologiques, la Nurse’s Health Study (NHS) et de la Health Professional Follow-up Study (HPFS), dans le but de préciser les liens entre apports en vitamine A et risque de CEC. Une association inverse a pu être mise en évidence entre la quantité des apports en vitamine A et le risque de CEC avec un risque réduit entre le premier quintile (référence) et les quintiles suivants, la différence étant maximale avec le cinquième quintile (apports les plus élevés).

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité