Version PDF

Actualités

12 mai 2021

Cancer du sein : le dépistage clinique ne réduit pas la mortalité

Mittra I et al. BMJ 2021 ; 372 : n256.

-

Une équipe de Mumbai a voulu tester l’efficacité du dépistage par l’examen clinique pour diminuer le stade tumoral au moment du diagnostic et réduire la mortalité par cancer du sein, en comparaison avec l’absence de dépistage. Les 150 000 patientes incluses ont été randomisées en deux groupes. Les unes (n = 75 360) bénéficiaient de 4 consultations (une tous les 2 ans) associant la palpation des seins et la délivrance d’informations sur le cancer, réalisées par une professionnelle de santé spécialement formée, puis 5 visites de simple surveillance tous les 2 ans. Celles du groupe témoins (n = 76 178) bénéficiaient d’une information sur le cancer, suivie de 8 visites de simple surveillance tous les 2 ans. L’analyse des résultats montre que l’examen clinique des seins, réalisé par une professionnelle entraînée, réduit le délai de diagnostic de cancer d’environ 16 mois, et permet de dépister des cancers à des stades plus précoces. Il apparaît aussi une réduction de 15 % de la mortalité par cancer du sein sur toute la cohorte, allant jusqu’à près de 30 % pour les femmes de 50 ans ou plus. En revanche, sur l’ensemble du sous-groupe des moins de 50 ans, malgré la réduction du stade au moment du dépistage, la mortalité n’est pas significativement réduite par l’examen clinique.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité